Coups de coeur > Polars > Entre fauves

Choisissez une catégorie:

BD Beaux livres Essais Jeunesse Polars Romans

Editeur

Ed. du Rouergue

Année de parution

2020

Prix indicatif

fr. 32.40

342 pages

Entre fauves

Colin Niel

Martin est garde au parc national des Pyrénées. Il travaille notamment au suivi des derniers ours. Mais depuis un an et demi, on n’a plus trouvé la moindre trace de Cannellito, le seul plantigrade avec un peu de sang pyrénéen qui fréquentait encore ces forêts, pas d’empreinte de tout l’hiver, aucun poil sur les centaines d’arbres observés. Martin en est chaque jour plus convaincu : les chasseurs auront eu la peau de l’animal. L’histoire des hommes, n’est-ce pas celle du massacre de la faune sauvage ? Alors, lorsqu’il tombe sur un cliché montrant une jeune femme devant la dépouille d’un lion, arc de chasse en main, il est déterminé à la retrouver et la livrer en pâture à l’opinion publique. Même si d’elle, il ne connaît qu’un pseudonyme sur les réseaux sociaux : Leg Holas. Et rien de ce qui s’est joué, quelques semaines plus tôt, en Afrique.

Entre chasse au fauve et chasse à l’homme, vallée d’Aspe dans les Pyrénées enneigées et désert du Kaokoland en Namibie, Colin Niel tisse une intrigue cruelle où aucun chasseur n’est jamais sûr de sa proie.

Du même auteur:

Ed. du Rouergue

Seules les bêtes

Colin Niel

Après trois polars qui se déroulent en Guyane française (à lire absolument!), Colin Niel nous étonne avec un polar « de terroir ». Ecrit sous forme chorale, il nous fait voyager du Massif central jusqu’en Afrique. Une femme riche a disparu, sa voiture est retrouvée au départ d’un sentier de randonnée. Les policiers n’ont aucune piste. Pourtant plusieurs personnes semblent […]

Ed. du Rouergue

Obia

Colin Niel

Voici un ovni pour nous petits Suisses : un polar qui nous emmène dans une France sur sol latino-américain, en Guyane. Un inspecteur noir qui a grandi « en métropole » et qui cherche ses racines, son collègue créole, plein d’amertume, un ex-policier blanc qui mène ses enquêtes en tant que privé. Et nous voilà face à deux meurtres et un trafic […]