Coups de coeur > Polars > L’empoisonneuse d’Istanbul

Choisissez une catégorie:

BD Beaux livres Essais Jeunesse Polars Romans

Editeur

Ed. du Seuil

Prix indicatif

fr. 36.-

289 pages

L’empoisonneuse d’Istanbul

Petros Markaris

L’empoisonneuse d’Istanbul de Petros Markaris est un roman à enquête, mais pas seulement. En effet, le nom de la présumée coupable est déjà connu et le vrai moteur du livre est l’exploration des motivations profondes d’un cheminement criminel.
Charitos offre à sa femme un voyage à Istanbul où ils prennent contact avec la petite communauté grecque des Roums. Mais le séjour est bientôt perturbé : Maria, une nonagénaire grecque, est accusée d’avoir empoisonné son frère dans le nord de la Grèce puis d’avoir fuit à Istanbul. Charitos est chargé de mener l’enquête avec un jeune collègue turc, pour éviter l’incident diplomatique. Il doit donc collaborer avec ce jeune policier, né en Allemagne : les préjugés sont nombreux des deux côtés, ce qui ne simplifie pas le travail. Sans compter la colère de sa femme.
C’est dans ces multiples complications que ce roman trouve ses qualités. Markaris ne se contente ni d’une visite touristique d’Istanbul, ni d’un roman policier bien mené, mais il se saisit des regards distincts de ses héros, pour nous donner une approche sociologique de la ville.

Du même auteur:

Ed. du Seuil

Liquidations à la grecque

Petros Markaris

Dans ce premier volet d’une Trilogie de la crise, le commissaire Charitos, grand râleur, nous emmène directement dans un pays secoué par les problèmes. Alors qu’il vient juste de changer de voiture et de marier sa fille, Charitos doit s’occuper d’un mystérieux assassin qui choisit ses victimes dans les milieux financiers et les décapite à l’épée. Cela fait désordre dans […]