Actualité

Vendredi 11 novembre à 18h

débat

Nous avons le plaisir de recevoir Pierre Hazan, conseiller auprès du Centre pour le dialogue humanitaire, à l'occasion de la parution de son dernier livre aux éditions Textuel.

Négocier avec le diable

Il dialoguera avec Sébastien Farré, directeur de la Maison de l'histoire de l'Université de Genève.

Travailler dans la médiation des conflits armés, c’est s’enfoncer dans un
brouillard, celui de la recherche de la paix. Jusqu’où négocier avec des régimes
criminels ou des organisations terroristes ? Faut-il accepter de traiter avec le
diable et si oui, sous quels risques ? Alternant le récit vécu et la réflexion éthique,
Pierre Hazan, fort d’une longue expérience dans la médiation des conflits
armés, tente d’élaborer une boussole morale dans un monde violent et en pleine
recomposition.

Jeudi 3 novembre à 18h

rencontre

vernissage

Rencontre avec Fanny Vaucher et Éric Burnand,

Le siècle de Jeanne


À l’occasion de la parution de leur nouvelle bande dessinée aux éditions Antipodes, nous avons le plaisir de recevoir Fanny Vaucher, dessinatrice, et Eric Burnand, auteur et ancien journaliste à la RTS.


Après Le Siècle d’Emma qui retraçait le 20° siècle, Fanny Vaucher et Éric Burnand nous emmènent dans les tourbillons du 19º le siècle des libertés naissantes en Suisse : « J’ai grandi dans une famille paysanne qui a cru aux
promesses de la révolution vaudoise. J’ai fondé une famille en terre catholique, connu les troubles de la guerre civile et la famine, jusqu’à l’émigration forcée à l’autre bout du monde… Je suis Jeanne, née à l’orée du 19º siècle dans le Pays de Vaud. »

Jeudi 20 octobre à 18h

débat

rencontre

Nous avons le plaisir de recevoir la chercheuse, militante et romancière franco-turque

Pinar Selek à la Librairie du Boulevard

qui viendra nous parler de son deuxième roman paru en avril dernier aux éditions des Femmes-Antoinette Fouque "Azucena ou les fourmis zinzines"

« Au premier regard, on ne voyait pas, usées à force de passages, les frontières de cette ville de l’exil et du tourisme, ni les chemins empruntés par les Italiens, les Russes et les Anglais, suivis par les Arméniens, les Arabes, les Juifs, les peuples des Balkans et de l’Afrique. Nice, comme les autres villes, ne fait pas entendre sa voix tant qu’on ne s’est pas blotti contre sa poitrine pour pleurer au moins une fois, tant qu’on ne s’est pas couché dans ses bras. »

À celles et ceux qui ne connaîtraient pas encore Pinar Selek, il convient de rappeler qu’elle est une femme de tous les combats, victime depuis 25 ans de persécutions judiciaires par le pouvoir turc, emprisonnée et torturée pour ses recherches sociologiques sur les kurdes, mais en vérité tout autant pour ses engagements féministes et antimilitaristes, engagements qu’elle poursuit de manière active et protéiforme en Europe et en France, qui est devenu sa terre d’accueil et d’exil depuis 2013. Elle ne peut plus retourner dans son pays, au risque d’y être emprisonnée « à vie ». Pinar Selek est aussi chercheuse en sociologie – elle est maîtresse de conférences à l’Université Côte d’Azur -, écrivaine et poète.

Mercredi 21 septembre à 18h

rencontre

Rencontre avec la romancière Anne-Sophie Subilia

Nous avons le plaisir de recevoir Anne-Sophie Subilia à l’occasion
de la parution en août de son dernier roman “L’épouse” aux éditions Zoé.

Janvier 1974, Gaza. L’Anglaise Piper emménage avec son mari, délégué humanitaire.
Leurs semaines sont rythmées par les vendredis soir au Beach Club, les bains de mer, les
rencontres fortuites avec la petite Naïma. Piper doit se familiariser avec les regards posés
sur elle, les présences militaires, avec la moiteur et le sable qui s’insinue partout, avec
l’oisiveté. Le mari s’absente souvent. Guettée par la mélancolie, Piper s’efforce de trouver
sa place. Heureusement, il y a Hadi, le vieux jardinier, qui sait miraculeusement faire
pousser des fleurs à partir d’une terre asséchée. Et Mona, psychiatre palestinienne sans
mari ni enfants, pour laquelle Piper a un coup de coeur. Mais cela suffit-il ?

La rencontre sera animée par Geneviève Bridel.

Un peu d’actualité dans nos vitrines…