Coups de coeur > Romans > La Fille qu’on appelle

Choisissez une catégorie:

BD Beaux livres Essais Jeunesse Polars Romans

Editeur

Éd. de Minuit

Année de parution

2021

Prix indicatif

fr. 25.90

173 pages

La Fille qu’on appelle

Tanguy Viel

Max Le Corre est chauffeur pour le maire de la ville. Il est surtout le père de Laura qui, du haut de ses vingt ans, a décidé de revenir vivre près de lui. Max se dit alors qu’il serait judicieux de demander son aide au maire pour lui trouver un logement. Oui mais voilà, le maire ne va pas résister à la tentation d’abuser de la situation.

L’emprise, le pouvoir et la manipulation sont les thèmes abordés dans ce roman où règne une violence sournoise que Viel intègre avec talent. Comme à son habitude, l’auteur nous offre un roman où la duperie et les inégalités de classe sont la base du récit.