single.php

Une actualité

loop-single

Frontex, le spectre des disparu.e.s. Nihilisme politique aux frontières

Cet essai politico-philosophique s’adresse au public européen, transnational et ouvre la réflexion sur un nouveau nihilisme politique aux frontières : la torture, les morts, les disparus structurent des pratiques sécuritaires dangereuses. Il apporte des bases pour une nouvelle politique migratoire, du droit d’asile, du travail, des droits sociaux, des rapports de justice avec les pays d’origine et de transit des exilés d’une nouvelle Europe basée sur l’hospitalité politique, les droits fondamentaux, rejoignant les luttes pacifistes pour le climat, les droits sociaux, les luttes des femmes, etc. en Europe et dans le monde. 

Police ou politique ? Guerre ou politique ? La responsabilité politique est déléguée par les États à Frontex, agence de police de l’Union européenne, avec un mandat paradoxal : protéger, contrôler, expulser. La violation des droits fondamentaux, les « crimes contre l’humanité » s’accumulent. 

Trop de maltraitance, de morts, de disparus aux frontières de l’Europe ! Pourrons-nous encore nous baigner dans les mers, nous promener sur les chemins de passage, rêver au désert ? 

Des alternatives existent. Des praxis anti-nihilistes courageuses ouvrent des possibles. C’est l’objet de ce livre, dont la rédaction s’est achevée en mai 2023. 

Intervenants  : 

José Lillo, metteur en scène
Martin Caloz, artiste en formation 
Olivier de Marcellus, activiste du climat

La modération sera assurée par Manuela Salvi, journaliste à la RTS.

Ce contenu a été publié dans actualités, rencontre. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.